Chirurgie ambulatoire
Les hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval
Retour

Chirurgie ambulatoire

La chirurgie ambulatoire est un mode de prise en charge permettant de raccourcir l’hospitalisation pour une intervention chirurgicale à une seule journée. Vous rentrez donc le matin pour être opéré le jour même et ressortir le soir. La durée de séjour à l'hôpital est de quelques heures à moins de 12 heures.

Source : association Française de chirurgie ambulatoire (http://www.chirurgie-ambulatoire.org)

 A l’étranger (Hollande, Belgique, Grande Bretagne, USA…) 80 à 90% des interventions sont réalisées en ambulatoire. En France, aujourd’hui, 40% des interventions chirurgicales sont faites en chirurgie ambulatoire mais ce chiffre est en progression constante et la France rattrape son retard (source : http://www.chirurgie-ambulatoire.org).

Depuis le 30 Septembre 2015 les Hôpitaux Pédiatriques de Nice CHU-Lenval ont restructuré les services de chirurgie pédiatrique  afin d’ouvrir une unité dédiée à la chirurgie ambulatoire. Cette structure permet un accueil plus adapté avec des chambres spacieuses, dotées de sanitaires, et d’une salle de jeu. 

Le service de chirurgie et anesthésie ambulatoire est plus proche du bloc opératoire, avec un circuit d’accès spécifique, et un personnel dédié spécialement formé.

Actuellement, à LENVAL, plus d’un patient sur deux bénéficie d’une prise en charge en ambulatoire.

Les techniques chirurgicales et anesthésiques permettent de réaliser les mêmes interventions, avec le même degré de sécurité qu’en chirurgie traditionnelle

Pour ce faire, le parcours patient est strictement encadré, depuis la première consultation avec le chirurgien, puis la programmation et la consultation d’anesthésie, jusqu’à l’hospitalisation et le suivi post opératoire.

Un passeport ambulatoire est remis aux parents à la consultation, comprenant tous les documents nécessaires à leur  bonne compréhension, et à la prise en charge de leur enfant, et expliqué à toutes les étapes du parcours.

 Les parents deviennent donc partenaires de la prise en charge, et le médecin traitant est régulièrement informé de la prise en charge de son patient

La gestion de la douleur étant au cœur des préoccupations des équipes soignantes,

les anesthésistes  pratiquent des anesthésies associant hypnose médicale et techniques locorégionales (en plus de l’anesthésie générale) pour limiter au maximum la douleur post-opératoire. L’utilisation croissante de l’hypnose permet, pour sa part, de diminuer les doses de produits anesthésiques.

Les parents sortent du service avec un compte rendu d’hospitalisation qui comprend le compte rendu opératoire et le bulletin de sortie, les consignes de surveillance, et un numéro de téléphone joignable 24 heures sur 24  en cas de problème.

La prise en charge ambulatoire, sans grever la sécurité et la qualité des soins, permet de réduire l’impact d’une intervention chirurgicale sur l’enfant et sur la dynamique familiale, il s’agit sans conteste d’une chirurgie d’avenir !