Ouverture du Centre d’Evaluation intersectoriel Pédiatrique Post-traumatique

Mercredi 11 janvier – la cellule psychologique ouverte la nuit même de l’attentat du 14 juillet est dorénavant renforcée par une équipe spécialisée et s’appelle « CE2P » (Centre d’Evaluation intersectoriel Pédiatrique Post-traumatique).

Le CE2P a vu le jour dans les suites des évènements dramatiques du 14 juillet 2016 à Nice.

Les instances ont ciblé les besoins, notamment de recentrer en un lieu une équipe spécialisée dédiée au psycho traumatisme de l’enfant et de sa famille.

Cette équipe qui est localisée à la Fondation Lenval dans le service universitaire du Professeur Florence GITTARD-ASKENAZY. Elle se compose d’un médecin pédopsychiatre, le Dr Michèle BATTISTA, d’un Docteur en psychologie - psychologue Ophélie NACHON, d’un cadre de santé, Madame Emmanuelle GUESNIER et d’une secrétaire.

Sa mission est d’accueillir les enfants de 0 à 18 ans, victimes d’évènements traumatiques, qu’ils soient de nature intentionnelle (attentats, guerres violences intra ou extrafamiliales) ou non intentionnelles (catastrophes, accidents…) de manière à dépister et au mieux prévenir d’éventuels troubles chez un être en devenir.

Ce travail passe par un accueil bienveillant, une évaluation et si besoin une proposition de suivi de proximité en collaboration avec les inter-secteurs du département.

Recréer le lien entre un avant et un après, rompu dans la trajectoire de vie de l’enfant par le traumatisme, est le maître mot du CE2P.

La mission du centre est aussi de travailler en collaboration avec les différents intervenants médicaux et paramédicaux, psychologues et tous les partenaires de l’enfance : la ville, le Conseil Départemental, la région, l’Aide Sociale à l’Enfance, la justice, la PJJ, l’Education Nationale, le médicosocial… afin de soutenir les familles.

Le CE2P a également pour objectif d’évaluer l’impact d’évènements traumatiques chez une personne en devenir tant sur le plan affectif, cognitif, scolaire, social et familial voir physiologique à travers l’élaboration de protocoles de recherche.

Par l’intermédiaire du Docteur GUIVARCH pour l’Agence Régionale de Santé et de la Fondation Lenval, un numéro d’appel unique a été mis en place depuis l’été 2016 : 04 92 03 00 66.

Quelques chiffres

Depuis le mois de septembre 2016, 30 à 40 patients par semaine ont été vus en rapport avec des traumatismes dont le chef de file était l’attentat du 14 juillet. Les demandes étaient en baisse les semaines aux décours des vacances, mais en hausse quinze jours après les retours de vacances,  moment familiaux par excellence. Le centre a donc reçu plus de 650 demandes d’aide alors qu’il n’était pas encore identifié ni repéré comme CE2P.

Par ailleurs, 708 victimes dont 382 enfants ont été vues à Lenval dans le cadre de la CUMP entre les 14 et 28 juillet 2016.