La Qualité et Gestion des risques : Qu’est-ce que c’est ?
Les Hôpitaux Pédiatriques de Nice CHU-Lenval
Retour

La Qualité et Gestion des risques : Qu’est-ce que c’est ?

Le contexte

Les ordonnances Juppé de 1996 imposent à tous les établissements de France publics et privés de se soumettre à une procédure d’accréditation, qui a pour objectif d’améliorer la qualité et la sécurité des soins. Les ordonnances créent également l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES) pour piloter le projet et donc promouvoir la Qualité & Gestion des Risques.
La loi du 4 mars 2002 sur les droits des patients renforce le dispositif, ainsi que la circulaire du 29 mars 2004, de la Direction de l'Hospitalisation et de l'Organisation des Soins (DHOS), relative aux recommandations pour la mise en place d’un système de gestion des risques dans les établissements de santé.
En juillet 2005, l’ANAES devient la Haute Autorité de Santé (HAS).
 

Les principes

La Qualité consiste à offrir en permanence aux patients, partenaires ou réseaux des produits et/ou services conformes à leurs besoins et à leurs attentes au moindre coût et dans les meilleurs délais.

La volonté institutionnelle des HPNCL de poursuivre leur engagement sur la voie de l’amélioration de la qualité et de la sécurité s’est ensuite déclinée dans la politique qualité et gestion des risques dont les objectifs visaient à :

  • Garantir la sécurité de chacun,
  • Mettre en place une analyse des risques reposant sur les vigilances,
  • Evaluer les pratiques professionnelles,
  • Développer la maîtrise des différents processus d'évaluation

Le programme qualité a vu un développement transversal de la démarche Qualité et Gestion des Risques se traduisant par une participation plus importante de la Cellule Qualité et Gestion des Risques aux instances et divers groupes de travail institutionnels.

La poursuite des programmes Qualité et Gestion des Risques, l’informatisation du système de gestion documentaire, le déploiement de l’évaluation des pratiques professionnelles à l’ensemble des activités contribuent à renforcer la sécurité de chacun à l’hôpital.
Cette démarche a impliqué des changements culturels : une orientation patient, une culture de la mesure, une utilisation des méthodes d’amélioration, une identification collective des dysfonctionnements et leur utilisation comme axes de progrès.
Le programme d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins de l’établissement est conçu comme un véritable outil de management. Il traduit la volonté, le dynamisme et la capacité de notre établissement à améliorer sa politique globale d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Le principe de l’amélioration continue : Roue de Deming