Urgences Chirurgicales
Les hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval
Retour

Urgences Chirurgicales

Le secteur Chirurgie des Urgences Pédiatriques accueille 25.000 enfants par an, soit 40% des passages annuels aux urgences pédiatrique.

Il accueille les urgences traumatologiques (type entorse, fracture, plaie) et les urgences viscérales, qui peuvent nécessiter une prise en charge chirurgicale (hernie inguinale, sténose du pylore, invagination intestinale, appendicite aigue, douleur testiculaire, pathologies ovariennes, complications post-opératoires).  

Centre de référence pour la chirurgie pédiatrique, travaillant en étroite collaboration avec les hôpitaux périphériques de la région PACA Est (trauma sévère, neurochirurgie), s’appuyant sur l’utilisation de la télétransmission des images.

Le secteur est pourvu de quatre box d’examen, deux dédiés aux plaies, sutures et prélèvements sanguins, et deux pour la prise en charge des traumatismes ostéo-articulaires et la pose d’une éventuelle immobilisation (attelle, plâtre, résine).

L’équipe est constituée d’un médecin senior, d’internes, un IDE et un AP. En période de garde, soir, week-end et les jours fériés, d’un interne de chirurgie (viscérale ou orthopédique) sous la responsabilité du chirurgien senior d’astreinte (un chirurgien viscéral, un chirurgien orthopédique, un ORL, un neurochirurgien, un chirurgien-dentiste, un ophtalmologue), associée à un anesthésiste pédiatre, sur place 24h/24.

Une attention particulière est portée à la prise en charge de la douleur, dès l’arrivée en secteur, afin que les soins se déroulent dans les meilleures conditions : analgésie médicamenteuse et accompagnement pendant les soins (type hypnose conversationnelle).

Le service a développé une grande expérience  en traumatologie dans la gestion des fractures de l’enfant, par des techniques de réduction sous traitement antidouleur, proposant une alternative à une intervention chirurgicale sous anesthésie générale et une hospitalisation traditionnelle.

Et en chirurgie viscérale par la mise en place de l’appendicite traitée en ambulatoire si les conditions cliniques le permettent.

Le service dispose de la possibilité de délivrance de matériel orthopédique.